Anecdotes sur l’école des Garrigues

En cette fin de mois de juin 2016, je reçois à l’école Mme Francine Giner, Mme Monique Coronese, Mme Jeanine Montahut, Mr Dominique Moreno et Mr Mariano Garcia, anciens élèves de l’école des Garrigues, à diverses époques. Nous passons un long moment à discuter, se remémorer des souvenirs, … Belles émotions pour ces anciens camarades de classes, toutes générations confondues.

Anciens Elèves des Garrigues
Anciens Elèves des Garrigues

La classe possédait un poêle au milieu de la pièce. La maîtresse était perchée sur son estrade. Il y avait le cours moyen et le cours supérieur. Quelques noms d’enseignantes leur reviennent à l’esprit : Mme Roustand avec un filet dans ses cheveux, Mme Huslaghein (nous ne sommes plus très sûrs de l’orthographe), Mme Pinard, Mme Chabert, …

Les élèves apportaient leur gamelle ou leur panier-repas.
Il y avait un garage à vélos, au fond de l’école. Tout le monde n’avait pas de vélo pour venir à l’école. La plupart des élèves venait à pied, à travers les vignes des Garrigues. Alors, ranger les vélos dans le garage, même ceux des autres, était un grand privilège, « on se disputait même pour avoir ce grand plaisir ».

Les récréations :
Emile Severac et Marie-Rose tenaient la petite épicerie voisine de l’école des Garrigues. Pendant les récréations, ils vendaient des croissants à travers le grillage de la cour ou des Malakoff. « A la sortie des classes, on allait même acheter des bonbons ou des barrettes de coco. Si on tirait les rouges, on gagnait, alors on trichait dès qu’elle tournait la tête ! ».
Pendant les récréations, les garçons jouaient au ballon prisonnier, aux billes, à cache-cache, au palet. Les filles jouaient à la corde à sauter. « On jouait aussi au taureau en s’accrochant aux fenêtres et en fabriquant un crochet ». Il y avait un bac à sable qui permettait également de s’entraîner au saut à l’élastique pour le certificat d’étude.

Les punitions :
Dominique Moreno nous raconte les punitions de l’époque. « Les punis avaient quelques problèmes avec la directrice. Ils devaient aller couper des sarments pour la directrice. Ou alors, ils copiaient des lignes, … , 200 à 300 lignes ! ». Mariano Garcia nous révèle même son astuce, pour gagner du temps : « on plantait trois crayons dans une pomme de terre pour faire trois lignes à la fois ! ». Astuce ingénieuse, pour un habitué !
Francine Giner nous raconte qu’elle était souvent punie, mise sous le préau. Alors, elle faisait exprès de faire le cheval, de galoper avec ses galoches aux semelles cloutées. « Cela faisait beaucoup de bruit », nous dit-elle en souriant. Elle en perdait même les clous de ses chaussures et se faisait gronder par son père.

Les vaccins :
Ces anciens élèves se souviennent des vaccins à l’école, avec Mr Bérard, le garde-champêtre. « Il portait l’uniforme et le képi et vérifiait nos vaccins à l’école. C’était un moment plutôt impressionnant ».

Les « métiers » des élèves :
Avant chaque vacances, il fallait cirer les bureaux, faire le ménage, la poussière dans la classe. Au quotidien, deux élèves étaient chargés de remplir les encriers de la classe, un autre devait allumer le poêle, un autre encore, devait sortir les cendres. A propos des encres, ces anciens élèves nous racontent : « Louis Pouget attrapait des bourdons, ils les trempaient dans l’encre et les lâchait dans la classe, cela faisait des marques bleues partout au plafond ! C’était drôle !!! »
A l’époque de Mme Roustand, il y avait même un élève chargé d’ouvrir le portail de l’école afin qu’elle puisse rentrer sa voiture dans la cour de l’école.

Voilà deux photos de classe retrouvées dans leurs archives.

 

Ancienne photo de classe
Ancienne photo de classe

Quelques noms leur reviennent en mémoire (orthographe peu sûre). Peut-être trouvera-t-on de l’aide pour compléter ce joli tableau.
Elèves du haut : Roger Velay – Louis Pouget – Solange Gimenez – Françoise Banos – Antoine Izquierda – Félix Caluyela – Dominique Andres
Elèves du milieu : Pierrot Sabardu – Dominique Moreno – François Serres – Guy Hygounet – Yolande Assier
Elèves du bas : Jeanine Garcia – Jacqueline Fournier –  ? Perez – Francine Garcia -Jeanine Severac

 

Ancienne photo de classe
Ancienne photo de classe

1 comment on Anecdotes sur l’école des Garrigues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Déjà enregistré

Mot de passe oublié

Nouvel utilisateur